Changer la taille du texte

Le frelon asiatique est apparu en France en 2004 probablement importé par un bateau. Les ruches se composent d’environ 4 500 ouvrières. La destruction des nids peut se faire jusque mi-novembre mais le plus intéressant est de détruire les nids primaires en mars et avril. Les frelons asiatiques sont dangereux et prolifèrent très rapidement. Quelque soit la situation du nid (territoire privé ou public), c’est le préfet qui est en charge d’organiser la destruction dont le coût est à la charge de l’état.
Tout citoyen est donc habilité à demander l’intervention du préfet.

Le Préfet de département est désormais l’autorité administrative compétente pour procéder, ou faire procéder, en vertu de l’article L. 411-8 du code de l’environnement, à la capture, au prélèvement ou à la destruction de spécimens d’une espèce figurant sur l’une des listes établies en application des articles L. 411-5 et L. 411-6 » du même code.
Cette disposition est prise en application de l’article L. 411-8 du code de l’environnement précisant que : « dès que la présence dans le milieu naturel d’une des espèces mentionnées aux articles L. 411-5 et L. 411-6 est constatée, l’autorité administrative peut faire procéder ou faire procéder à la capture, au prélèvement, à la garde ou à la destruction des spécimens de cette espèces ».
Ainsi, la destruction ou l’enlèvement des nids de frelons asiatiques correspond à une faculté offerte à l’autorité administrative et non pas à une obligation. A ce jour, il n’existe pas de texte réglementaire définissant dans quelle mesure le Préfet peut faire usage de cette faculté, et les listes de spécimens concernés n’ont pas encore été définies par arrêté ministériel.
En Ile-de-France, un plan d’action contre le frelon asiatique est mis en œuvre conjointement par la FROSAIF [1] et la FREDON [2]. Je vous invite à contacter le Docteur Vétérinaire Etienne CALAIS [3] qui est le coordinateur départemental des Yvelines, il pourra vous accompagner dans votre démarche.
Enfin, des documents sont mis à disposition du public sur le site de la FREDON
http://www.fredonidf.com/actualites.php#ancre40
vous y trouverez notamment la liste des entreprises habilitées à détruire les nids de frelons asiatiques.

 

 

 

 

Les chenilles processionnaires sont un véritable fléau pour les pins et d’autres essences d’arbres. Elles peuvent également générer des problèmes de santé publique. Les larves sont recouvertes de poils très urticants provoquant des allergies. Les toxines qu’ils diffusent peuvent même être mortelles pour les animaux domestiques (chats, chiens, chevaux, …).

La chenille processionnaire, de couleur brune tachetée d’orange, est la forme larvaire d’un papillon de nuit. Les larves tiennent leur nom de leur déplacement en procession au moment du redoux quand elles quittent leur nid, en forme de cocon, présent dans les pins et les chênes.
La destruction des nids de chenilles processionnaires par des professionnels est à la charge des propriétaires.

Il ne faut pas les approcher, ni les écraser (sous peine de libérer les poils urticants).
Les chenilles processionnaires résident dans vos résineux tels que le pin maritime et le cèdre.
Comment y remédier ?
Ne coupez pas les branches, ne brûlez pas les arbres. Les chenilles ont une seconde vie en sol, elles peuvent vivre jusqu’à 5 ans ! Il faut prendre contact avec une entreprise spécialisée ou acheter des pièges adaptés.

+ d’infos : www.ars.iledefrance.sante.fr

 

Télécharger le Bulletin de situation sanitaire du frelon asiatique en Ile-de-France n°5 en cliquant sur l'image ci-dessous :

 

 

 

 

 

Offre d'emploi

Responsable projet/travaux Bâtiments

Intitulé du poste : Responsable projet/travaux Bâtiments, en lien avec les entreprises
Employeur : Commune, ECQUEVILLY, Yvelines (78)

Lire la suite...

Recherche de 2 volontaires service civique

Recherche de 2 volontaires service civique pour l'association Eveil Enfance aux Mureaux :

Lire la suite...

Les emplois francs pour les chefs d'entreprise et les responsables d'association

Engagez-vous pour les quartiers !

Lire la suite...

Espace association