Bienvenue sur le site
de la ville d'Ecquevilly

Bienvenue sur le site

Bienvenue sur le site
de la ville d'Ecquevilly

Bienvenue sur le site

Bienvenue sur le site
de la ville d'Ecquevilly

Bienvenue sur le site

Bienvenue sur le site
de la ville d'Ecquevilly

Bienvenue sur le site

Bienvenue sur le site
de la ville d'Ecquevilly

Bienvenue sur le site

Bienvenue sur le site
de la ville d'Ecquevilly

Bienvenue sur le site

Bienvenue sur le site
de la ville d'Ecquevilly

Bienvenue sur le site

Bienvenue sur le site
de la ville d'Ecquevilly

Bienvenue sur le site

Bienvenue sur le site
de la ville d'Ecquevilly

Bienvenue sur le site

Ecquevilly a de lointaines origines, on a retrouvé dans son sol de nombreux objets datant de la préhistoire, de l'époque gallo-romaine jusqu'à l'époque mérovingienne. Les plus anciens documents datent du XIe siècle et se rapportent à la " Châtellenie de Fresnes". Jusqu’à la révolution française en 1789, quatre familles se sont succédées à la tête de ce fief : la famille de Neauphle-le-Château, la famille de Poissy, la famille d'O et la famille Hennequin.
Le nom de Fresnes (ancienne appellation d'Ecquevilly) apparaît dans un acte de l'an 1058. Le comte de Meulan y fait donation au monastère de Jumièges des terres sur lesquelles s'édifiera le village. Cette charte fut signée par Hugues II, comte de Meulan assisté par Richard de Neauphle et le fils de ce dernier, Robert, seigneur de Fresnes. Robert fut le premier seigneur à établir sa résidence à Fresnes. Son château, situé au lieu dit "la basse cour" consistait en une tour carrée avec douves, fossés et murailles de défense en pierre. Des souterrains reliaient ces bâtiments à la campagne environnante.

De par un long passé agricole, comme en témoignent encore quelques grandes fermes, et une vocation commerçante en raison de sa situation sur la route de Paris à Rouen, le village se développa peu à peu. Il est devenu aujourd'hui une commune dynamique, qui aime à la fois préserver son cadre boisé tout en développant l'habitat et les entreprises.

Le blason d’Ecquevilly

Les armes d'Ecquevilly se blasonnent ainsi :
« Parti, au premier d'hermine, au second vairé d'or et d'azur, au chef denché de gueules brochant chargé d'un lion léopardé d'argent ».
Ce blason combine celui de la famille Hennequin (vairé d'or et d'azur au chef de gueules chargé d'un lion léopardé d'argent) et celui de la famille d'O (d'hermines au chef denché de gueules).

 

Les données statistiques de l'INSEE : dossier complet INSEE commune 78206

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris